Monitoring des Chats sauvages en Suisse

État du chat sauvage en Suisse

Wildtier Schweiz gère et coordonne le monitoring des Chats sauvages en Suisse. Il y a dix ans, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a lancé le premier relevé du suivi national des Chats sauvages en Suisse. Maintenant, l’OFEV nous a mandaté de continuer ce suivi pour actualiser l’état de la distribution et de l’hybridation des chats sauvages en Suisse.

 

Nous effectuons le monitoring dans les années 2018 à 2020, en collaboration avec Hintermann & Weber AG, l’Université de Zurich et le Centre de Diversité génétique de l’EPFZ. Le travail de terrain est effectué par de nombreux gardes-faune, chasseurs et surveillants de la protection de la nature.

Buts du projet

Le projet vise les buts suivants:

  • une carte de distribution des chats sauvages en Suisse
  • une estimation du taux d’hybridation
  • une estimation de la densité des chats sauvages
  • une comparaison entre ces valeurs et les valeurs relevées dix ans auparavant

La surface échantillonnée comprend l’Arc Jurassien ainsi qu’une partie du Plateau et des Préalpes.

Importance

Le Chat sauvage (Felis silvestris silvestris) est protégé en Suisse. Il compte parmi les espèces menacées, surtout à cause de son hybridation avec le chat domestique (Felis catus, la forme domestiquée du Chat sauvage Africain Felis silvestris lybica). Il est important de surveiller systématiquement la distribution, les effectifs et le taux d’hybridation des chats sauvages, en particulier pour pouvoir évaluer la catégorie de menace des chats sauvages selon les critères des Listes Rouges


L’état actuellement connu de la distribution du chat sauvage est visible sur cette carte du CSCF.

Informations supplémentaires